lumineux
lumineux
taxi jacky

Contact

pour me contacter
TEL : 05 62 28 81 41
POR : 06 21 62 61 24
e-mail cliquer, ici!



POUY ROQUELAURE

Altitude 170 mètres
209 mètres au château d'eau

Village (pittoresque) gersois au Nord du département du Lot et Garonne, limitrophe avec LAMONTJOIE
En 1299 : Pouy Roquelaure appelé Pouy Carregelard est sous le fief de Lamontjoie
Pourquoi Pouy Carregelard ? Car il existait de grandes foires au gras (cochon) « Carrégé « signifie Charroyer
En 1381 : Podio Calcilardi
De 1629 à 1790 : Pouy Roquelaure
De 1629 à 1674 : Pouy Roquelaure fait partie du Marquisat de Lagarde Fimarcon
En 1674 : Gilles de Bouzet , Seigneur de Roquepine obtint gain de cause après une série de procès (1671 à 1674) contre le Marquis de Firmacon et devint le Marquis de Roquepine et de Pouy Roquelaure, Seigneur de Belmont , Ligardes, la Cottine, et de Gueyse , ce qui donne le nom définitif à Pouy Roquelaure

Le château de Roquelaure appartenait en 1662 à la famille de Mondenard Seigneur de Roquelaure Le seigneur de Mondenard de Roquelaure abandonnait la seigneurie de Roquelaure et autres terres au seigneur de Roquepine et Pouy Carregelard , Gilles de Bouzet

Ce château possédait trois tours quadrangulaires bâties en amphithéâtre, formaient une fortification massive et un bon point d’observation . Vers 1825 le Comte de Marans propriétaire transforme le château ne gardant qu’une tour Vers 1910- 1915 celui-ci est à nouveau transformé. Aujourd’hui il est en ruine.

Le village de Pouy Roquelaure était fortifié et un château existait , pas tout à fait au même emplacement que le château actuel En 1720 : il fallait traverser l’enceinte fortifiée du village pour arriver aux pieds de deux tours imposantes formant avant corps. Le château actuel date du XV ème siècles (d’autres écritures disent du XVIIème siècles ) a subit de nombreuses transformations . Au pied du château côté sud au bas du perron la fontaine communale ressemble à la fontaine Diane de Lectoure, l’eau s’écoulant dans le lavoir aujourd’hui rénové . En 1986- 1987 il servait encore pour rincer les grosses lessives.

A l’ouest du château , l’escalier de pierre et la porte voûtée donnent dans les ruelles du village fortifié
1583 et des incriptions sont gravées au dessus de la porte .

Les châteaux médiévaux ont disparus .
Il y en avait deux en 1553
Celui du Plastra et celui de Revignan

De 1830 à 1860 : les seigneurs de Pouy Roquelaure et Ligardes pratiquaient la chasse aux chiens courants , le chenil au sud-est du château est situé sur un piton boisé , la maison a une pièce avec cheminée et un étage pour la chambre ,de chaque côté deux grandes salles pour loger les chiens . Un homme "le piqueur" occupait le chenil avec les chiens . Passage du château au chenil, un tunnel sous la route , construit en pierre , avec escalier en pierre côté château et un portail en fer côté garenne(dans cette garenne ,un marécage existant et bien entretenu par son propriétaire est dénommé "la mer " accès privé ).ce chenil n’appartient plus au château ,et de plus est en ruine maintenant .

En 1830 : sur la place de l’église et les alentours étaient plantés des ormeaux , elle s’appelait " l’AOUMERE " Les jeunes dansaient le rondeau sur cette place .

Le 13 octobre 1713 naît à Tandillon ,commune de Pouy Roquelaure : Jacques de Romas.Physicien français (l ‘équivalent de Benjamin Franklin) Tous deux sont les inventeurs du paratonnerre
Jacques de Romas avait pour aïeule Paule de Mondenard famille du seigneur de Roquelaure en 1662La famille Mondenard, famille maternelle de Monluc . Jean de Mondenard de Roquelaure participa aux guerres d’Italie .


STATUE DE LA VIERGE

Le 8 mars 1885 : ce dimanche des prédications ayant lieu dans l’église paroissiale du village ,les habitants veulent un monument dédié à la vierge .Le conseil municipal décide d’élever un monument à la vierge , à l’intersection des routes de Pomaro et de la mairie , qui se trouve alors au centre du village qui, ainsi édifié est délimité par trois paulownias plantés en triangle , ils furent arrachés pour y replanter des tilleuls


LES EGLISES

Les pierres de l’église "la Gleysa de saint martin des oulmettes " au nord ouest de Marron ont servies à construire les moulins à vent de Venteplume. Ils n’existent plus aujourd’hui le dernier moulin à vent de Pouy Roquelaure à été détruit par un incendie en 1923
L’église actuelle est commencée en 1850 Les villageois on construit l’église sans autorisation ; le Préfet est mécontent , les travaux sont arrêtés En 1866 le curé écrit une lettre à l’Empereur, pour avoir des fonds ; les travaux reprennent en 1871 et en 1872 l’église est terminée l’ancienne église se situait à 200 m en contre bas au centre du cimetière, elle comprenait une nef et un clocher à pignon,(une baie , une cloche )elle était en très mauvais état.

L’église actuelle de style néogothique , les saints patrons de l’église Saint Fabien et Saint Sébastien ; ils auraient éradiqué une épidémie de peste, ils figurent sur une toile du XVII ème siècles dans l’église et sur les deux vitraux dans le cœur.
Quatre tableaux anciens représentent les évangélistes .

Le hameau de Roquelaure avait son église qui a été remplacée par une petite chapelle.
L’église de Rignac a été désaffectée le 11 décembre 1973 il s’agit d’un monument probablement médiéval, éléments romans, elle a été vendue à un particulier.
les conseillers du village (dont mon père) ont récupéré la cloche pour la replacer au clocher de l’église de Pouy roquelaure
En 1988-1989 :construction de la salle des fêtes


Renseignements complémentaires communiqués par Mr Michel de Mondenard

L’échange de juin 1662 entre la seigneurie et le château de Bière (Laplume) et la seigneurie et le château de Roquelaure :

C’est dans le château noble de Pouy et en présence du notaire royal Ligarde que l’acte de mutation fut signé. Messire Gilles du Bouzet, chevalier, Seigneur Marquis de Roquépine, Lieutenant général des armées du roi et Gouverneur de Lacapelle és changea la terre et le château de Bière avec Charles de Mondenard, Seigneur de Roquelaure contre le château noble, terre et seigneurie de Roquelaure avec sa justice haute, moyenne et basse, un château noble à Pouy et des terres à Pouy et à Ligardes, deux métairies, deux pigeonniers, une tuilerie, des bois de haute futaie, des vignes, etc… En échange Charles de Mondenard reçut le château de Bière avec pigeonnier, vignes, terres et deux métairies appelées du Bosc et de Jourdan, un moulin à vent sur la ville de Laplume avec sa maison et sa pâture, le droit de patronat d’une chapelle fondée dans l’église de Cazaux avec droit de sépulture, la métairie de Padouen à Liaroles et son contrat de fermage passé avec le fermier Samuel Lamude, ainsi que ses bois, vignes et troupeaux, enfin une somme d’argent de 9000 livres car Roquelaure avait plus de valeur que Bière. Dans ce contrat d’échange, ci-dessus résumé, on apprend aussi, que François de Mondenard, le père de Charles avait légué des biens plus importants encore à ses enfants, puisque depuis son décès une partie avait été vendue à Pons du Bouzet, Seigneur de Bouziguet et une autre partagée avec Pons de Mondenard frère cadet de Charles. On apprend aussi qu’Anne de Mondenard, une des sœurs de Charles avait eu en dot 3000 livres pour son mariage avec Jean-Pierre Bousquet, docteur en médecine. Grâce à cet échange, Gilles du Bouzet obtint par lettres patentes de 1671 l’érection en marquisat de sa Seigneurie de Roquépine. Il s’était marié en 1655 à Claude-Antoinette de Cassaignet, petite fille du ministre le Tellier et propre nièce de Louvois. Ce mariage n’était pas dû au hasard, l’influent abbé de Roquépine en fut l’artisan.

La famille de Mondenard était alliée par mariage aux familles d'Albret et de Révignan. Garcie de Mondenard époux de Miramonde d'Albret donna la Seigneurie de Roquelaure à son plus jeune fils en 1488 à l'occasion de son mariage avec la nièce du cardinal de Bilhères. Les fils aînés eurent la baronnie de Moncaut et la seigneurie d'Estillac.


Liste des maires de la commune

GASQ BERTRAND 1792-1795
BOUET ELIE 1795-1802
BRUSSAUT FRANCOIS 1802-1823
BOUET FRANCOIS 1823-1826
CAZENOBE BERNARD 1826-1840
BOUET FRANCOIS 1840-1869
FOURCADE PIERRE 1869-1870
BOUET FRANCOIS MADELEINE 1870-1873
PUJOS JEAN PIERRE 1873-1874
MARASSE JOSEPH 1874-1876
BOUET HYPPOLITE 1876-1884
FOURCADE PIERRE 1884-1888
LALANNE JOSEPH 1888-1896
PUJOS JOSEPH 1896-1904
LALANNE JOSEPH 1904-1908
GOUDIN MAURICE 1908-1922
LACOSTE ADONIS * 1922-1929 *mon grand père paternel
PERONYL FREDERIC 1929-1935
BRANET PAUL 1935-1971
ANGOTTI GILBERT 1971-1988
GELAIN ODETTE 1988-2001
DALL’ZOVO MARIO 2001-2008
STIERS BERTRAND 2008-2014
BOLZER CLAIRE 2014-